Nos objectifs

Force Leadership Africain est une corporation à but non lucratif ayant pour objectifs entre autres de :

  • Constituer au Canada, un groupe africain de concertation, de représentation et d’action positive, sur les questions politiques, économiques, commerciales, culturelles, scientifiques, techniques et sociales touchant l’Afrique et les africains.
  • Favoriser la recherche de l’excellence dans tous les domaines d’activités chez les Africains, qu’ils soient au Canada ou n’importe où dans le monde;
  • Collaborer à l’avènement d’un partenariat mutuellement avantageux entre le Canada et l’Afrique.
  • Émettre des opinions susceptibles d’aider à une meilleure compréhension des défis du développement économique et social en cours en Afrique, ainsi que les préoccupations propres aux communautés afro-canadiennes.
  • Conseiller, en cas de besoin, les gouvernements, les organisations non gouvernementales, les institutions, les opérateurs économiques et les missionnaires sur les politiques, les mécanismes et les initiatives des relations politiques, économiques et commerciales entre le Canada et l’Afrique.

Pourquoi le FLA?

Les Africains du Canada sont confrontés à de nombreux défis, en particulier :

  • Difficultés d’insertion professionnelle, politique, économique, culturelle et sociale;
  • Dispersion des forces de promotion des activités portant sur l’Afrique et les Africains;
  • Complexité des enjeux en termes de rééquilibrage des relations politiques, économiques, commerciales et culturelles entre le Canada et l’Afrique dans un contexte de mondialisation, et de mise en place de programmes novateurs de transfert de technologie, de lutte contre la pauvreté et la maladie, etc.;
  • Processus de représentation et de lobbying inadéquat;
  • Persistance d’une image négative de l’Afrique au Canada.

Afin de remédier à cette situation, il a été décidé de créer Force Leadership Africain (FLA) qui se veut une organisation avant-gardiste de réflexion, de conscientisation et d’action.

Comment?

  • Sensibiliser tous les Africains du Canada sur l’importance de leur nombre et sur leur capacité à construire une communauté forte, le tout dans le cadre d’une action citoyenne.
  • Mettre de l’avant un partenariat interafricain, promouvoir la consertation et la collaboration entre les organismes issus de la communauté.
  • Participer à la canalisation des énergies de tous les amis de l’Afrique vers des objectifs d’ensemble, afin que les diverses entreprises ne s’enlisent du fait d’une absence de coordination.
  • Procéder a des actions de lobbying auprès des instances de décision et des institutions économiques et humanitaires en contact avec l’Afrique;
  • Définir des projets dont l’urgence est justifiée et veiller à leur accomplissement total.

Notre conviction

Force Leadership Africain voudrait être la référence en termes de compétence et d’excellence africaines, un lieu de guérison des complexes des Africains en plus de devenir le point de jonction entre la diaspora africaine et ce qui se fait de bien sur place en Afrique.

Pour cela, Force Leadership africain bâtira sa crédibilité à partir de la qualité de ses membres, de ses dirigeants, de ses projets et de ses réalisations, transcender les petites nations africaines au profit d’un panafricanisme moderne, ouvert, à la fois ambitieux, réaliste et efficace.

En d’autres termes, Force Leadership Africain entend identifier et promouvoir pour la cause de l’Afrique et des Africains, des modèles de réussite.

Le fonctionnement de nos organes complémentaires

Afin de permettre au FLA de remplir ses fonctions opérationnelles en rendant des services concrets à ses membres et à la collectivité, il a été convenu après consultation de mettre en place 4 organes
complémentaires à la structure de Force Leadership Africains à savoir :

  • Un fonds international de la diaspora africaine (FIDA)
  • Un centre d’affaires et de conseils.
  • Un centre d’appui à l’emploi et aux stages.
  • Un centre de formation à la vie politique et à la gouvernance.

Conformément à sa nature d’institution financière, le Fonds international de la diaspora africaine sera une structure juridique autonome avec son propre conseil d’administration. Les autres organes auront chacun une équipe de coordination mais seront cependant place sont la responsabilité du Conseil d’administration de FLA. Néanmoins chacun des organes pourra prendre des initiatives et mettra en oeuvre des projets propres nécessaires à sonfonctionnement et à son expansion.

Chacun des équipes de coordination de forces entre autres, la nature, la porté et les limites de son organes avec les clients, les fournisseurs et les prestations de services tant internes qu’externes. Dans tous les cas, les fruits des projets développés au sein de chacune unité feront l’objet de répartition entre les auteurs et l’équipe cependant sauf cas exceptionnels à clarifier, les projets seront la propriété de l’Unité.

Les coordinateurs de chaque unité devront être des membres en règle de FLA. Faute de quoi, ils ne pourront prendre aucune décision au nom de l’organisation.

Dans ce sens l’un des premiers responsabilités de bases des coordonnateurs des Unités de travail est des rechercher et de trouver sources de financement disponible par secteur.

Notre conviction est qu’il existe des sources de financement tant au niveau provincial, national et international pour soutenus les projets mis en avant dans le cadre de notre programme d’action.